mercredi, juillet 22, 2009

DOSSIER : Le Stop Motion

Depuis quelques temps on voit fleurir sur les plateformes streaming de nombreuses petites vidéos toutes bizarres et toutes saccadées, certaines font même un sacré buzz. Alors ? Nouvelle mode ? Révolution technique ? Non, le concept existe depuis bien longtemps, on parle de 1908 avec Les allumettes animées d'Emile Courtet (alias Emile Cohl), c'est vous dire comme on a rien inventé... Petite présentation du buzz du moment.

QUEL EST LE CONCEPT ?
Le Stop Motion (ou animation en volume) est une technique d'animation, proche du dessin animé, qui permet de créer du mouvement à partir d'images fixes. C'est simple (à expliquer), vous prenez pleins de photos d'un objet, vous le déplacez un peu entre chaque clichés, et une fois les photos mises à la suite à vitesse normale, votre objet se déplace, c'est magique ! Souvent mêlé au Go Motion pour atténuer les effets saccadés et fluidifier les mouvements, le Stop Motion continue d'évoluer aujourd'hui en se mêlant aux techniques de 3D.

PETITE HISTOIRE
Je reviens très rapidement sur le développement de cette technique, pour vous dire que depuis le début du 20ème siècle, elle s'est développée au grè des évolutions technologiques. En 1933, l'américain Willis O'Brien, pionnier des effets spéciaux, l'utilise pour ceux de King Kong, et cela fait grand bruit. Mais c'est pourtant en France que cette technique d'animation images par images est née, et on cite notamment Emile Reynaud et Emile Courtet, qui importera le concept de l'autre côté de l'Atlantique. Les années passent, et la durée des productions s'allonge. L'école tchèque, portée par Trnka et Svankmajer, va poser les bases du concept qui ne va cesser d'évoluer jusqu'à l'avénement des longs métrages réalisés entièrement en Stop Motion. Pour les plus récents, on cite bien entendu Henry Selick, le génial réalisateur de L'Etrange Noel de Monsieur Jack ou encore tout récement du magnifique Coraline. Bon, j'oublie pas de citer Tim Burton et Les Noces Funèbres, mais je risque de m'étendre sur le sujet...

C'EST QUOI CE BUZZ ?
C'est clair que cette technique est old school, et a été largement délaissé pour la 3D, l'infographie et toutes ces nouvelles façons de produire par ordinateur, alors pourquoi ? Tout simplement parceque le grand public s'est approprié la technique, et grâce à la démocratisation des moyens technologiques (numérique, logiciel de montage...), ben avec un peu de temps, une bonne idée et un minimum de talent (quoi que...) rien ne vous empêche de vous taper votre délire en Stop Motion. Vous pouvez d'ailleurs vous procurer le logiciel libre Stopmotion sur le site officiel, et vous essayer au montage, n'hésitez pas à envoyer vos prod, on pourra en faire une petite diffusion ! De nombreux artistes pluri-disciplinaires trouve dans cette technique un moyen génial de mêler les techniques artistiques, je vous invite d'ailleurs à jeter un œil au sublime travail de l'argentin Carlos Lascano.

POUR CONCLURE
Ce qui est bon là dedans, c'est quand une vidéo sortie de nul part, et faite avec les moyens du bords (des post-it ?), te scotche à ton siège et que tu te dis : " Ce gars est un grand malade..." Il existe plein de productions différentes, à des niveaux de qualités variables, mêlant le dessin, le graph, le son... Bref, tout est permis, tout est "stopmotionable", je vous propose une petite sélection perso, à vous ensuite de creuser et de trouver votre pépite !

Productions de Metzer :


Coups de coeur :

Un peu de pédagogie :



1 commentaire:

la Maison aux mille Images a dit…

Bonjour,

Juste pour dire que le 15 juillet à Saint-Dier, il y avait moyen de découvrir toutes ce techniques encadrées par des professionnels!

Voilà, c'est fini, mais vous pouvez voir des REPORTAGES sur la page d'accueil de filmbricole.fr, pour vous donner envie de venir l'année prochaine, si on remet ça!!
et ICI les films faits par nos sympathiques participants!